Home / Gestion d'entreprise / Comptabilité Générale / Notions de base en comptabilité

Notions de base en comptabilité

1 – Notions d’emplois et de ressources

Ressources : ce sont les possibilités financières dont dispose le créateur de l’entreprise pour financer son entreprise. Elles sont de deux familles :

  • Internes : capitaux propres ;
  • Externes : Emprunts.

Emplois : ce sont les utilisations économiques des ressources dont a disposé l’entreprise souvent, on répond à la question : Comment sont utilisées les ressources ? Pour trouver ces emplois. Eux, également, sont de deux types :

  • Emplois durables : matériels construction, etc.
  • Emplois cycliques ou circulants : stocks, etc.

2 – Notions d’actifs et de passif

Les deux notions « Emplois et Ressources » sont utilisées, comptablement, mais remplacées par les notions « Actif et Passif » sachant que :

  • Emploi : Actif
  • Ressources : Passif

3 – Le bilan :

Un tableau qui présente la situation patrimoniale d’une entreprise à une date précise.

Le bilan est divisé en deux parties :

  • A gauche on trouve les emplois qui est le poste Actif ;
  • A droite on trouve les ressources qui est le poste actif.

Attention, le bilan doit toujours être en égalité c’est-à-dire le total du poste actif soit égal au total du poste passif. Est-ce une coïncidence ? NON. L’entreprise ne peut employer plus de ressources qu’elle n’en a … pas plus qu’elle ne peut obtenir une ressources sans l’utiliser.

4 – Bilan et résultat :

A la fin de l’exercice comptable, le bilan fait apparaitre une différence entre le total actif et le total passif. Cette différence correspond à un résultat réalisé par l’entreprise.

Résultat = Total Actif – Total Passif

Deux cas peuvent exister :

  • Le résultat est bénéficiaire : si le total actif dépasse le total passif ;
  • Le résultat est négatif : si le total passif dépasse le total actif ;

Le bilan selon le code général de normalisation comptable (CGNC):

Pour étudier la structure du bilan selon le CGNC, il est nécessaire de comprendre sa codification.

Exemple : le compte divisionnaire chèque en portefeuille « 51111 » :

5 : comptes de trésorerie

51 : Trésorerie Actif

511 : Chèques et valeurs à encaisser

5111 : Chèques à encaisser ou à l’encaissement

51111 : chèque en portefeuille.

En général, dans le plan comptable Marocain il y a dix classes qui sont :

Classe 1 : comptes de financement permanent ;

Classe 2 : comptes d’actifs immobilisés ;

Classe 3 : comptes d’actif circulant et hors trésorerie ;

Classe 4 : comptes de passif circulant et hors trésorerie ;

Classe 5 : comptes de trésorerie ;

Classe 6 : comptes de charges ;

Classe 7 : comptes de produits ;

Classe 8 : comptes de résultat ;

Classe 9 : comptes analytiques ;

Classe 0 : comptes spéciaux.

Il faut signaler que le Plan Comptable Marocain ne prévoit pas de sous comptes. L’entreprise doit les créer en fonction des besoins de l’enregistrement comptable.

Exemple de sous comptes :

Le compte « Client et comptes rattachés » 342.

« Clients » : 3421 ;

« Clients – catégorie A » : 34211 ;

« Client Abdellah » : 342111

Lire aussi  Le principe de la partie double

About IKOUNSASS Ab.

Leave a Reply

Your email address will not be published. Required fields are marked *

*

− 6 = 3

FERMER
CLOSE