Home / Gestion d'entreprise / Comptabilité Générale / L’équation fondamentale de la comptabilité

L’équation fondamentale de la comptabilité

Idée : Les managers prêtent beaucoup d’attention au compte de produits et charges (CPC ou compte de résultat). La raison tient au fait qu’il leur est incombé de dégager les différentes formes de bénéfices. Il savent que leur performance est lisible dans le compte de résultat.

Idée : Les banquiers et les professionnels de la bourse, ou un administrateur expérimenté accordent plus d’attention au bilan puis ne manquent pas de jeter un coup d’œil sur le compte de produit et de charges et le tableau des flux de trésorerie, avant de retourner sans doute au bilan.

Explication : Pourquoi les cadres ne font pas le même chose que les experts :

  • Le compte de CPC est facile à comprendre contrairement au bilan qui nécessite un minimum de connaissance ;
  • Dans la plupart des entreprises, l’élaboration du budget tourne autour des produits et des charges, à l’inverse, les données du bilan ne sont que rarement utilisées par les managers lors de l’élaboration du budget ;
  • La gestion du bilan requiert des connaissances financières plus approfondies que celles du compte de résultat. Non pas seulement il faut comprendre à quoi se référent les différentes catégories mais il faut savoir comment changent les différentes catégories et l’impact de ceux-ci sur les autres documents.

Idée : C’est quoi donc le bilan. Il n’est rien d’autre que ce que l’entreprise possède et ce que doit aux autres à un moment donné. La différence entre ce qu’il a et ce qu’il doit s’appelle les capitaux propres

Idée : l’un des objectifs d’une entreprise est de réaliser des profits et également d’augmenter ses capitaux propres. On verra que ces deux éléments sont intimement liés. Le compte de résultat (CPC) influe sur le bilan par le biais du résultat (bénéfice ou perte). En plus, dans le bilan, les capitaux propres montrent l’accumulation des bénéfices ou des pertes suivant le comptes report à nouveau.

L’équation fondamentale de la comptabilité : l’équation dont nous allons parler est d’une importance capitale. Elle explique comment aborder la surface financière de l’entreprise. Si ce que l’entreprise possède (abstraction faite de son origine et les moyens déployés pour en avoir ) s’appelle l’actif ; ce qu’elle doit aux autres s’appelle les dettes ; et ce qu’elle vaut réellement s’appelle Capitaux propres. Donc on peut directement concevoir l’identité suivante :

Actif – Dettes = capitaux propres

Actif = Dettes + Capitaux Propres

Ce qui reflète en fait les deux cotés du bilan (Actif et passif qui devront être en égalité).

On va faire un petit effort de synthèse pour comprendre cette identité. L’actif est ce que l’entreprise possède, ignorons son origine et la manière dont l’entreprise a faite pour l’avoir (s’endetter, faire valoir son autonomie financière). Parlons maintenant de l’origine de l’actif. Il est claire que ceci ne pourrait être que l’endettement ou la capacité de financement de l’entreprise. Et bien c’est dans ces deux dernières notions que se résume l’identité. L’origine est double. Tous les éléments du bilan sont soit acquis par endettement soit par l’argent propre de l’entreprise. Voila donc l’origine de l’identité.

Idée : le bilan en terme de délai :

Lire aussi  Exemples d’opérations du compte de produits et charges

About IKOUNSASS Ab.

Leave a Reply

Your email address will not be published. Required fields are marked *

*

8 + 1 =

FERMER
CLOSE