Home / Finance / Les instruments de la politique monétaire

Les instruments de la politique monétaire

Les instruments de la politique monétaire

Les instruments de la politique monétaire

La cible opérationnelle de la politique monétaire de Bank Al-Maghrib est le taux interbancaire. Afin de le maintenir à un niveau compatible avec les décisions de son Conseil, Bank Al-Maghrib régule les conditions d’offre et de demande de liquidité sur le marché interbancaire en mettant en œuvre un ensemble d’instruments et de procédures d’intervention qui constituent le cadre opérationnel de la politique monétaire .

Les instruments d’intervention de Bank Al-Maghrib peuvent être regroupés en des opérations à son initiative et des opérations à l’initiative des banques. L’efficacité du cadre opérationnel de la politique monétaire est renforcée par l’obligation de maintien par les banques de disponibilités en compte auprès de la banque centrale au titre de la réserve monétaire.

Les opérations à l’initiative de Bank Al-Maghrib

– Les opérations principales :

Quand les prévisions des services opérationnels de la Banque montrent que le taux interbancaire tend à s’orienter à la hausse à cause d’une pénurie de liquidités ou d’une hausse de la demande sur le marché monétaire, la Banque utilise des avances à 7 jours sur appel d’offres, principal moyen de refinancement des banques, pour injecter des liquidités et orienter le taux interbancaire vers le niveau cible. A l’inverse, les reprises de liquidités à 7 jours sur appel d’offres, principal instrument de retrait des liquidités excédentaires, lui permet d’atténuer les pressions à la baisse du taux interbancaire en situation d’abondance de liquidité.

– Les opérations de réglage fin

D’autres interventions à l’initiative de la Banque sont prévues, telles les opérations d’open market, de swap de change et de pension livrée, utilisées comme mécanismes de réglage fin de la liquidité bancaire.

Les opérations d’open market consistent en des interventions à l’achat ou à la vente sur le marché secondaire des bons du Trésor. L’achat ferme permet d’alimenter les banques en monnaie banque centrale, alors que la vente ferme assure un retrait durable de liquidités.

L’utilisation des bons du Trésor est élargie aux opérations de prise ou de mise en pension sur ces titres. Contrairement aux opérations d’open market, il s’agit de contrats de gré à gré entre Bank Al-Maghrib et les banques, par lesquels les deux parties conviennent de se céder en pleine propriété des titres moyennant un engagement de rétrocession, à un prix déterminé à l’avance.

Lire aussi  La rentabilité des Banques Islamiques

Les swaps de change, effectués pour des besoins de politique monétaire par voie d’appel d’offre ou de gré à gré, sont des contrats de vente ou d’achat de dirhams contre devise, assortis respectivement de clause de rachat ou de revente, à un taux de change préétabli.

Enfin, le nouveau Statut de la Banque lui a conféré la possibilité d’émettre et de racheter ses propres certificats d’emprunt à des fins de régulation de la liquidité.

Les opérations à l’initiative des banques

Certaines variations imprévues de la demande ou de l’offre sur le marché monétaire peuvent avoir lieu d’un jour à l’autre ou au cours d’une même journée. Ces variations peuvent se traduire par un écart significatif entre le taux interbancaire et le niveau souhaité par Bank Al-Maghrib. Aussi, Bank Al-Maghrib a-t-elle mis en place des facilités permanentes à la disposition des banques, afin de faire face à un besoin ponctuel de liquidité ou de placer un excédent de trésorerie. Il s’agit des avances à 24 heures et des facilités de dépôt à 24 heures.

Les taux assortissant les facilités permanentes (taux des opérations principales de refinancement majoré de 100 points de base pour les avances et minoré de 100 points de base pour la facilité de dépôt) sont fixés de telle manière à ce que les banques n’y recourent qu’en dernier ressort, pour couvrir des besoins temporaires en liquidité ou pour assurer un rendement minimal pour leurs excédents de fin de journée.

• La réserve monétaire

La réserve monétaire permet à Bank Al-Maghrib d’augmenter les besoins des banques en monnaie banque centrale. Bank Al-Maghrib impose à ce titre aux banques de conserver sur leurs comptes courants auprès d’elle une proportion de leurs exigibilités.

Cet article provient du site officiel de Bank Al magrib

About IKOUNSASS Ab.

Leave a Reply

Your email address will not be published. Required fields are marked *

*

24 + = 27

FERMER
CLOSE