Home / Economie / Etudes / Etude comparative de la DEPF sur les contributions régionales à la création de la richesse nationale

Etude comparative de la DEPF sur les contributions régionales à la création de la richesse nationale

Dans le contexte national, régional et international qui est le sien, fort de ses acquis et prenant la juste mesure des progrès qui restent à accomplir, le Maroc aborde, aujourd’hui dans l’élan historique du Discours Royal du 9 mars, une phase déterminante pour un agenda de réformes multiples et ambitieux.

La diversité et la richesse des propositions et des débats autour de la réforme constitutionnelle qui occupe aujourd’hui le devant de la scène, intègre bien évidemment la question de la régionalisation, à côté d’autres thématiques tout aussi stratégiques, pour consolider et enrichir un socle avancé pour la gouvernance démocratique du pays dans la multiplicité de ses prolongements politique, économiques, sociaux et culturel?

L’important rapport soumis par la Commission Consultative de la Régionalisation (CCR) à la Haute Attention de Sa Majesté le Roi est non seulement riche par la pertinence des questions abordées mais aussi par la diversité des données qui ont fondé ses analyses et alimenté sa capacité de propositions, notamment, au niveau du découpage régional. Dans le sillage des travaux consacrées par la DEPF à la question de la régionalisation et à la suite des échanges soutenus et stimulant que ses équipes ont eus avec la CCR, la question du découpage a été longuement explorée moyennant un traitement approfondi des données disponibles et un effort de modélisation novateur pour aboutir à une première approximation des fondements d’une architecture régionale où les critères d’homogénéité socio-économique, de cohérence et de complémentarité des systèmes productifs locaux ouverts sur un dessein de développement humain durable inclusif et équitable ont pris une place de choix.

régions maroc

A l’heure où le rapport de la CCR est soumis au débat public, il nous a semblé opportun de revisiter l’ensemble des données que nous avons eu la chance de réunir à la faveur de l’ouverture de ce grand chantier de réformes et de le mettre au service d’une lecture plus soucieuse des dynamiques de développement des douze régions retenues par la proposition de la CCR.

Lire aussi  L’impact de la hausse des prix des produits pétroliers sur l’économie nationale

C’est dans cette perspective que le présent travail s’essaye à mettre en relief la configuration économique des régions, selon le découpage proposé, via un indicateur synthétique de la comptabilité nationale, en l’occurrence le PIB. C’est dans ce cadre aussi que seront explorées les dynamiques régionales, en diachronie sur la dernière décennie, ainsi que les locomotives sectorielles qui sont derrière ces dynamiques avant d’appréhender les spécialisations sectorielles et les vocations « en devenir » des régions.

La question des disparités régionales en matière de contribution à la croissance économique sera appréhendée et les « gains » découlant du nouveau découpage mesurés, sans que cela évacue la grande problématique des inégalités intra et interrégionales qui PIB régional : contribution sectorielle à la création de la richesse nationale 6 interpelle des choix, des mesures et un modèle de péréquation fondé sur une vision adaptée des finances locales au regard des défis en matière d’OMD.

D’autres contributions de la DEPF au dossier de la régionalisation suivront pour traiter de ce type de problématiques espérant par là mettre à la disposition du débat démocratique en cours dans notre pays quelques éléments que les avancées de la connaissance économique nationale peuvent mettre au service de la substance et de la rigueur qu’exigent les choix stratégiques sur lesquels le peuple marocain est appelé à se prononcer.

Télécharger l’étude :

{jcomments on}

About IKOUNSASS Ab.

Leave a Reply

Your email address will not be published. Required fields are marked *

*

3 + 3 =

FERMER
CLOSE