Home / Non classé / Comment est sélectionné le directeur général du FMI ?

Comment est sélectionné le directeur général du FMI ?

La séléction du directeur général du FMI se révèle une tache laborisuese. En effet, Celle-ci dépend des qualités internes du candidat (compétences professionnelles du candidat, etc.). Cependant, des facteurs externes doivent être pris en considération pour la séléction se tienne. Il s’agit des différentes procédures administratives à respecter notamment les modes de vote, etc.

Voici un FAC établit pas le FMI qui vous permettrait de comprendre comment se faite cette sélection.

Q. Comment le Directeur général est-il sélectionné?

Comme indiqué dans le communiqué de presse publié par le Conseil d’administration le 20 mai, la sélection du prochain Directeur général se fera de façon ouverte, transparente et fondée sur le mérite. La procédure arrêtée par le Conseil d’administration est la suivante :

• La personne choisie devra avoir un parcours exceptionnel dans le domaine de la politique économique à un niveau de haute responsabilité. Cette personne aura à son actif une remarquable carrière professionnelle, aura démontré les aptitudes de gestion et de diplomatie requises pour diriger une institution d’envergure mondiale, et sera ressortissante d’un des pays membres du FMI.

• Une candidature peut être présentée par un gouverneur ou un administrateur du FMI. Les candidatures seront reçues entre le 23 mai et le 10 juin 2011. Toutes les candidatures seront communiquées au Secrétaire du FMI, qui maintiendra le nom des candidats confidentiel jusqu’à la fin de la période de nomination.

• À la fin de la période de nomination, le Secrétaire annoncera au Conseil d’administration le nom des personnes qui auront confirmé leur souhait de faire acte de candidature. Si les candidats sont plus de trois, le Conseil d’administration maintiendra leur nom confidentiel jusqu’à ce qu’il ait établi une liste restreinte de trois candidats en tenant compte du profil décrit plus haut, sans préférence géographique. L’objectif du Conseil est d’arrêter une liste restreinte dans les sept jours suivant l’annonce au Conseil du nom des candidats.

• La liste restreinte sera établie à partir des indications des candidats qui ont recueilli le plus large soutien auprès des administrateurs, en tenant compte du système de vote pondéré du FMI. Bien que le Conseil d’administration puisse établir une liste restreinte à la majorité des voix exprimées, il s’est fixé pour objectif de l’établir par consensus. Cette liste restreinte sera publiée.

• Le Conseil d’administration s’entretiendra avec les candidats figurant sur la liste restreinte (ou tous les candidats s’il y en a moins que quatre) à Washington.

• Par la suite, le Conseil d’administration se réunira pour examiner les atouts des candidats et procéder à une sélection. Bien que le Conseil puisse sélectionner un candidat à la majorité des voix exprimées, il s’est fixé pour objectif de le sélectionner par consensus.

• Le Conseil d’administration a annoncé qu’il avait pour objectif d’achever le processus de sélection avant le 30 juin 2011.

Q. Quelles sont les différences principales entre les procédures de sélection de 2007 et de 2011?

Profil du candidat : Pour 2011, le profil du candidat est le même qu’en 2007, avec un critère supplémentaire : le Conseil d’administration a précisé que le candidat « sera fermement attaché à la coopération multilatérale, dont il appréciera l’importance, et aura une capacité d’objectivité et d’impartialité éprouvée ».

Lire aussi  Questions - réponses : l’organisation des marchés financiers

Présentation des candidatures : En application de la volonté de mettre en place un processus ouvert et transparent pour la sélection de la direction, tant les gouverneurs que les administrateurs du FMI sont habilités à présenter des candidatures. En 2007, et auparavant, seuls les administrateurs pouvaient le faire. Par ailleurs, la période de nomination est maintenant plus courte (trois semaines, au lieu de six en 2007).

Précisions en matière d’établissement de la liste restreinte et de confidentialité : S’il y a au moins quatre candidats, le Conseil d’administration établira une liste restreinte de trois candidats en tenant compte « du profil décrit plus haut, sans préférence géographique » avant de procéder à un choix final sur la base du système de vote pondéré du FMI. Le nom des candidats restera confidentiel jusqu’à ce que la liste restreinte soit établie.

Q. Qui peut présenter une candidature?

Une candidature au poste de Directeur général peut être présentée par un gouverneur ou un administrateur du FMI au cours de la période de nomination, entre le 23 mai 2011 et le 10 juin 2011.

Q. Lorsque le Conseil d’administration vote pour choisir le Directeur général, est-ce le pays qui vote ou l’administrateur?

Le Directeur général est sélectionné par les 24 administrateurs du FMI. Les pays ne votent pas. Bien que le Conseil d’administration puisse sélectionner un candidat à la majorité des voix exprimées, il s’est fixé pour objectif de sélectionner le Directeur général par consensus.

Q. Un nouveau Directeur général sera-t-il en place le 1er juillet?

Le Conseil d’administration a annoncé qu’il avait pour objectif de mener à terme le processus de sélection avant le 30 juin. Cependant, il faudra peut-être attendre avant que le Directeur général puisse entrer en fonctions au siège.

Q. Quelle sera la durée du mandat du nouveau Directeur général?

Comme par le passé, et conformément à la Réglementation générale du FMI, le Directeur général sera nommé pour un mandat initial de cinq ans.

Q. Quel est l’âge maximum d’un candidat au poste de Directeur général?

La Réglementation générale du FMI précise que, au moment de la nomination initiale au poste de Directeur général, la personne sélectionnée doit être âgée de moins de 65 ans et qu’une personne ne peut occuper le poste de Directeur général au-delà de son soixante-dixième anniversaire.

Q. Comment la procédure de sélection s’inscrit-elle dans les réformes de la gouvernance de 2008 et 2010?

La procédure de sélection a été discutée dans le cadre des reformes de la gouvernance du FMI. Cependant, les reformes de 2008 et 2010 étaient principalement axées sur d’autres aspects de la gouvernance, notamment le réalignement de droits de vote aux pays émergents et en développement dynamiques ; le renforcement des pouvoirs de vote des pays membres les plus pauvres au Conseil d’administration du FMI à travers une hausse des droits de vote de base, l’évolution vers un Conseil d’administration entièrement élu et plus représentatif, et un doublement des quotes-parts du FMI à environ755 milliards de dollars.

FMI

About IKOUNSASS Ab.

Leave a Reply

Your email address will not be published. Required fields are marked *

*

+ 23 = 32

FERMER
CLOSE